Découvrez
notre histoire

Le Sou Français - Notre histoire

Une histoire de famille

L’aventure débute le jour où, mamie Croguennec missionne son petit-fils de lui trouver un bracelet pour sa pièce trouée. Elle était jusqu’alors ornée d’un bout de ficelle et précieusement rangée dans sa boîte à bijoux. Mais elle savait qu’il lui trouverait le bracelet idéal qu’elle apprécierait porter et montrer.

Ce sou n’est autre que le dernier présent d’un père à sa fille, avant son départ pour le front de la seconde guerre mondiale.
Il n’en revînt malheureusement jamais et ce sou devînt, pour cette jeune fille, un protecteur, un porte-bonheur et l’emblème de l’amour qui les unissait.

Le Sou Français - Notre histoire

Une histoire de famille

L’aventure débute le jour où, mamie Croguennec missionne son petit-fils de lui trouver un bracelet pour sa pièce trouée. Elle était jusqu’alors ornée d’un bout de ficelle et précieusement rangée dans sa boîte à bijoux. Mais elle savait qu’il lui trouverait le bracelet idéal qu’elle apprécierait porter et montrer.

Ce sou n’est autre que le dernier présent d’un père à sa fille, avant son départ pour le front de la seconde guerre mondiale.
Il n’en revînt malheureusement jamais et ce sou devînt, pour cette jeune fille, un protecteur, un porte-bonheur et l’emblème de l’amour qui les unissait.

La naissance de la marque

Leur nom ne trompe personne, l’histoire est Bretonne.

Mais c’est lorsque Kilian vécu et et travailla à Paris, en tant que visuel merchandiser dans un grand concept-store Parisien,
qu’il prend la décision d’en faire quelque chose d’actuel et de créer sa propre marque.

Puis, c’est dans le sud-ouest, entre Hossegor et Biarritz, qu’il s’est établit en ouvrant son premier atelier et créa « Le Sou Français ».

Le Sou Français - La Naissance de la marque - Kilian Croguennec

La naissance de la marque

Leur nom ne trompe personne, l’histoire est Bretonne.

Mais c’est lorsque Kilian vécu et et travailla à Paris, en tant que visuel merchandiser dans un grand concept-store Parisien,
qu’il prend la décision d’en faire quelque chose d’actuel et de créer sa propre marque.

Puis, c’est dans le sud-ouest, entre Hossegor et Biarritz, qu’il s’est établit en ouvrant son premier atelier et créa « Le Sou Français ».

Plus qu’un bracelet

Mais plus qu’un simple bracelet pour sa grand-mère, Kilian y voit un véritable symbole. Symbole des valeurs, de l’histoire et de l’élégance françaises. Mais également un symbole d’amour et de transmission intergénérationnelle.

Il est important de préciser que chaque sou est une pièce véritable, chinée quelque part en France, ayant parfois plus de 100 ans, transmise entre des milliers de personnes et peut-être même possédée par les plus grands.

Alors, le temps ayant fait son effet, chaque sou doit être restauré minutieusement, un à un, à la main, afin de lui conférer un aspect neuf et uniforme. Il peut être teinté pour certaines collections, mais n’est jamais fabriqué.

Plus qu’un bracelet

Mais plus qu’un simple bracelet pour sa grand-mère, Kilian y voit un véritable symbole. Symbole des valeurs, de l’histoire et de l’élégance françaises. Mais également un symbole d’amour et de transmission intergénérationnelle.

Il est important de préciser que chaque sou est une pièce véritable, chinée quelque part en France, ayant parfois plus de 100 ans, transmise entre des milliers de personnes et peut-être même possédée par les plus grands.

Alors, le temps ayant fait son effet, chaque sou doit être restauré minutieusement, un à un, à la main, afin de lui conférer un aspect neuf et uniforme. Il peut être teinté pour certaines collections, mais n’est jamais fabriqué.

Plus loin que le bracelet

Aujourd’hui, le fameux bracelet se décline dans des dizaines de coloris et de matières...
Le sou n’habille pas que le poignet. Il habille aussi de la maroquinerie (française évidemment) travaillée avec soin et qualité, il orne également diverses collections saisonnières et promet encore de belles associations à venir…

Le Sou Français - Accessoires
Le Sou Français - Accessoires

Plus loin que le bracelet

Aujourd’hui, le fameux bracelet se décline dans des dizaines de coloris et de matières...
Le sou n’habille pas que le poignet. Il habille aussi de la maroquinerie (française évidemment) travaillée avec soin et qualité, il orne également diverses collections saisonnières et promet encore de belles associations à venir…

Le petit mot de la fin

Ah ! Elle peut être fière Mamie Croguennec,
car au delà de la valeur marchande qu’une pièce de monnaie peut avoir,
ce sou a une valeur sentimentale et porte celles de la France, aux quatre coins du monde.

Vive la France, vive « Le Sou Français » !

Le petit mot de la fin

Ah ! Elle peut être fière Mamie Croguennec.
Car au delà de la valeur marchande qu’une pièce de monnaie peut avoir,
ce sou a une valeur sentimentale et porte celles de la France, aux quatre coins du monde.

Vive la France,
vive « Le Sou Français » !